Ajaccio ou la ville aux milles collines.

 

Corsica

1) Voyage ou périple ?

Entre mon amour pour les voyages et ma phobie de l’avion, Dieu seul sait le courage que j’ai eu pour effectuer ce périple.
De paris à Marseille en OUIGO (18euros AR d’ailleurs, faites y un tour www.ouigo.com), de Marseille à Nice en bus, et de Nice à Ajaccio en bateau. 3 jours de route pour éviter un trajet par avion d’une seule heure. C’est de la folie, je l’admets. Toutefois, j’ai découvert de nouveaux horizons français et très plaisants.

2) L’ange de l’Eternel campe autour de ceux qui le craignent.

Petite parenthèse: cette traversée en bateau m’a prouvé à quel point Dieu est fidèle et protecteur.

Corsica Ferries.

Quand vous êtes face à une personne (de surcroit un personnel du bateau), qui veut vous faire subir des « attouchements », les seuls réflexes que vous avez sont soit, de vous décider à croire en Dieu et plaider son secours, soit, de crier et vous débattre. Moi, à cet instant là, j’ai opté pour la foi en Dieu et son secours.

J’ai prié à l’intérieur de moi et cet homme s’est gentiment éloigné en me demandant de partir. Ca a donc bien marché ! Merci Papa ! Certains penseront que ce n’était qu’un coup de chance, moi je crois indéniablement en la puissance de la foi dans la prière.

3) Mon impression :

Ajaccio … sincèrement, je n’ai pas accroché. Vous me direz, les goûts et les couleurs ne se discutent pas. Effectivement!
J’ai découvert un petit village (assez vieux selon moi) bordé par la mer, construit sur plusieurs collines dont les routes sont très étroites et embellies par des palmiers. Les personnes que j’y ai rencontrées étaient chaleureuses.  Grace à mon frère, j’ai pu visiter le stade Francois Coty, et ces fameuses chutes quasi cachées derrière une forêt. Bien évidemment, nous sommes également passés par la place Maréchal Foch.

Ce diaporama nécessite JavaScript.

 

Cependant, je n’ai pas eu d’émerveillement particulier (comparé à mes attentes) durant mon séjour sauf, lors de ma visite sur les îles sanguinaires.
Si vous vous rendez en Corse, n’omettez pas ce lieu de vos visites.

Cette île est splendide et la beauté de l’océan est au-delà de l’ordinaire. J’ai été époustouflée par l’architecture de ce lieu créé par le divin potier. J’affirme que même la nature s’accorde aux hommes et aux anges pour révéler l’existence de Dieu.

cropped-img_13521.jpg

Les îles sanguinaires-Corse.

 

(N’hésitez pas à faire un tour sur cet autre article : When we met…From Dublin to London)

Partagez cet article...
Email this to someoneShare on FacebookTweet about this on TwitterShare on LinkedInShare on Google+

0 Replies to “Ajaccio ou la ville aux milles collines.”

  1. Moi aussi j’ai la phobie des avions. Grave peur quand j’imagine que je dois monter je commences à stresser rholalaaa😂😂😂😅

Laisser un commentaire